Delphine HUCHET

chorégraphe

Delphine Huchet - photo

Architecte de profession, j'ai été contaminée très jeune par le virus de la scène.
Comme bien des petites filles, jai commencé la danse avec les spectacles de fin dannée au théâtre municipal, où j'ai découvert la magie de l'espace vide du plateau, l'odeur des velours poussiéreux et du fard.

Plus tard, parallèlement à mes études d'architecte à Paris, jai continué de danser, ouvrant le champ à ma formation classique : danse moderne, danse contemporaine, claquettes, flamenco, butô.

Enfin, en 2001, grâce à la confiance que m'a accordée Samuel Sené sur Carmen, j'ai pu aborder la chorégraphie et travailler avec des compagnies spécialisées dans l'Art lyrique : Opéra Chur Ouvert, Lyric en Scène, La Croche Chur.

Cela va donc faire bientôt 10 ans, qu'avec une joie non dissimulée, je règle et interprète les chorégraphies d'opéras qui associent professionnels et amateurs :

  • en 2001 : une bohémienne dans Carmen,
  • en 2002 : un épouvantail, une icône new-look et une entraîneuse de cabaret dans Orphée aux Enfers,
  • en 2003 : l'âme tourmentée du jeune prince du Danemark dans Hamlet, au travers de 7 duos dansés,
  • en 2004 : la pantomime de Paillasse, dansée par les chanteurs solistes,
  • en 2005 : la fée Clochette dans La Belle Hélène, rôle impertinent, loufoque et ... intégralement jubilatoire,
  • en 2006 : le Cerbère tricéphale et les 3 grâces dans Orphée de Gluck,
  • en 2008 : des enfants qui jouent à ..., dans Candide de Bernstein, ou comment faire bouger tout un choeur.

En 2009, nous créons avec ma soeur scénographe, Isabelle Huchet et mon beau-frère metteur en scène, Bernard Jourdain, "Opéra Côté Choeur", une nouvelle structure dont la première production sera Mort à Venise de Britten en novembre prochain.

En 2010, j'ai été heureuse de travailler pour la première fois avec Cantère Liricà, entraînée par mes anciens complices, Bernard Jourdain et Arnaud Cappelli dans le cadre d'une Rencontre imprévue avec C.W. Gluck.