Christoph Willibald Gluck

compositeur allemand (1714 - 1787)


Christoph Willibald Gluck - portrait

Il est né le 2 juillet 1714 à Erasbach en Allemagne et mort Vienne en Autriche le 15 novembre 1787.

Professeur de clavecin et de chant de Marie-Antoinette, future reine de France, il a changé le visage de l'opéra avec sa célèbre réforme, visant introduire le naturel et la vérité dramatique.
Cette réforme l'opposa aux piccinistes, défenseurs de l'opéra italien, sans jamais toutefois le brouiller avec qui que ce soit.

Il reste l'un des compositeurs les plus importants de la période classique et a composé une centaine d'opéras dont les plus connus sont Orphée et Eurydice (1762, puis 1774 pour la version française), Alceste (1776), Armide (1777), Iphigénie en Tauride (1779), et aussi La Rencontre imprévue ou les Pèlerins de La Mecque (1764).

Pour en savoir plus :