Domenico Cimarosa

compositeur italien (1749 - 1801)



Domenico Cimarosa - portrait

Né en 1749 à Aversa dans les Pouilles, qui vécut tantôt à Naples, tantôt à Rome. Républicain convaincu, partisan de l’unité italienne, il fut, un demi-siècle avant Verdi, le plus engagé politiquement des compositeurs italiens. Il meurt en 1801 à Venise.

Une remarquable faculté d’invention mélodique, la maîtrise de la forme, une utilisation parfaite et sans excès de l’instrument vocal soutenu par une orchestration sans faille font de Cimarosa un bel exemple du musicien classique dont bien des pages sont dignes du meilleur de Mozart.

Il a écrit pas moins de 75 opéras, modèles de l’opéra comique italien au XVIIIe siècle et qui furent célèbres dans toute l’Europe à l’époque. De nos jours, le plus célèbre en est encore Il Matrimonio segreto (en français, Le Mariage secret) qui fut donné 110 soirées consécutives à sa création.

Le charmant opéra Le Astuzie femminili (La Folle journée ou les noces de Belline) a été écrit en 1792 pour la cour de Vienne et représenté pour la première fois à Naples en 1794.

Pour en savoir plus :