Sophie COURADE

metteuse en scène

Sophie Courade - photo

Comédienne, Sophie suit le cours d'Art dramatique Action Théâtre, à Pau, en parallèle de ses études d'histoire de l'Art et d'archéologie à l'Université de Pau.

Elle participe alors à de nombreuses représentations de pièces du répertoire classique et contemporain dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle anime par ailleurs une émission hebdomadaire sur le théâtre et la littérature, ainsi que des lectures d'œuvres classiques et contemporaines sur la radio La Voix du Béarn.

A Paris, elle fréquente les Cours Raymond Girard, puis Studio Alain de Bock et obtient en même temps une licence d'Etudes théâtrales et de musicologie à l'Université de Paris III Censier. Très attachée aux textes d'auteurs contemporains, Sophie Courade cherche avant tout à les diffuser auprès de publics peu habitués au spectacle vivant. Elle met ainsi en scène Haute Surveillance de Jean Genet, en collaboration avec la Prison de la Santé, De Quelques Choses Vues La Nuit de Patrick Kermann au Studio Alain de Bock, ou Transport De Femmes de Steve Gooch au Centre d'animation des Amandiers et au Centre Louis Lumière.

Enseignante d'Art Dramatique dans le cadre d'un atelier de formation pour comédiens professionnels et amateurs, elle met en scène et produit les jeunes comédiens de la compagnie « La Tribu Tête Arts » (Paris) dans L'émission De Télévision de Michel Vinaver, et La Mastication Des Morts de Patrick Kermann, au Théâtre de Fortune, Les Pas Perdus de Denise Bonal, au Théâtre Alternation, ou encore Faits Divers Pour Un Non-lieu de Franck Evrard, à la Salle Jean Dame.

Collaboratrice artistique de André Engel, elle est assistante de production sur Le Jugement Dernier de Ödön Von Horvath, au Centre Dramatique National de Savoie et au Théâtre de l'Odéon ainsi qu'assistante à la mise en scène du Roi Lear de William Shakespeare, avec Michel Piccoli dans le rôle titre, là aussi au Théâtre de l'Odéon. Ces spectacles ont tourné dans toute la France en 2003, 2004 et 2006. En 2007, Sophie réalise la dramaturgie, les costumes et assiste à la mise en scène Gérard Watkins sur La Tour, à La Ferme du Buisson et au Centre Dramatique National de Gennevilliers.

Rita ou le mari battu de Donizetti, en collaboration avec Cantère Liricà, est sa première mise en scène d'opéra.