La Petite Messe solennelle

Pièce sacrée en deux parties composé par Gioacchino Rossini en 1863.

Partie 1

Partie 2

Cette "petite" messe est une messe de salon écrite à l'origine pour un effectif atypique de douze chanteurs, deux pianos et un harmonium. Elle a été créée en 1864 chez le comte et la comtesse Pillet-Will.

Elle est "solennelle" parce qu'elle contient, en plus des cinq parties usuelles d'une messe, un offertoire et un O salutaris. Cette œuvre est un modèle d'écriture vocale depuis le Kyrie qui ouvre la messe d'un élan magistral au final poignant de l'Agnus Dei qui met en valeur la voix de contralto adorée par le compositeur.

En l'écrivant, Rossini était convaincu que c'était sa dernière création musicale, son "dernier péché de vieillesse".